Sorties club    

Suivez-nous sur

Les sorties de L’ALL Jura Trail

intéressé(e) par nos sorties ? Non licencié(e) ou licencié(e) à l'ALL (c'est mieux !).

Nous vous emmenons à la découverte d'épreuves à vivre.

Pour tout renseignement, alljuratrail@orange.fr ou contactez Bertrand au 06 76 45 48 77

 

du 26 au 28 mai : sortie familiale au Saisies

Un chalet spécialement réservé pour nous, une traileuse de renom qui nous accompagne tout au long du week-end. C'est un programme alléchant pour ce week-end de l'ascension organisé au coeur des Alpes. Inscriptions encore possible.

voir détails ici

Déplacements 2016

- Sortie club à Beaumes de Venise (84) - les 10 & 11 septembre

- les 20 & 21 Août : Bourg - Lons en bivouac

- Sortie Familiale en Alsace à Bourbach le Haut (68) : du vendredi 6 au dimanche 8 mai - 30 €/adulte et 10 €/enfant - de 18 ans. + d'infos ici

- Samoëns Trail Tour : 18 & 19 juin

les 22 & 23 Août 2015 : les Crêtes Vosgiennes

voir compte-rendu ici

On va fêter les 40 ans d'une belle épreuve découverte pour certains il y a près de 20 ans...quand le trail n'existait pas !

Départ le samedi, hébergement et course le diamnche au choix : 13 ou 33 km

Du 15 au 17 mai : sortie Familiale à Chamonix

Au coeur des Alpes, près de Chamonix, dans un chalet tout confort, le club vous invite à passer un WE magique. Farniente, randonnées, raclette voici un menu alléchant pour une sortie familiale ouverte à tous les licenciés et leurs famille. 15 €/pers et par nuit - Gratuit pour les enfants.

L'Oxyrace aux Rousses

Le samedi 10 janvier, nous montons aux Rousses pour tenir un stand sur le Trail des Reculées. Retrouvez-nous surs les pistes ou sur le stand pour partager notre passion du trail.

La Sainté Lyon

le premier week-end de décembre, venez jouer les lumières avec nous à Lyon !

Stand pour présenter le trail des Reculées : vendredi 5 décembre de 13 à 20 h, samedi de 10 à 19 h...

Retour sur...le trail des Forts (Besançon - 11 mai)

Ce dimanche, il y avait foule à Besac pour le trail des forts. Parmi eux, Delphine et Yohan, Nicolas, Florent et François qui ont bravé les dénivelés et les averses orageuses. Mais le plaisir était là, à tutoyer les collines, à serpenter dans les passages secrets des forts et à découvrir la capitale comtoise sous un autre angle.

Retour sur...l'Ardéchois 2 & 3 mai

Très agréable séjour en Ardèche pour ce long week-end du 1er mai. Nous étions 14 à faire le déplacement jusqu'au camping des Roches, lieu d'hébergement pendant ces 3 jours. Arrivés vendredi en début d'après-midi, nous rejoignons directement Désaignes, le lieu de départ pour suivre l'arrivée de notre trésorier, Jean-Bernard qui porta fièrement les couleurs du club sur le 20 km. Un peu de pluie, du vent...on est en Ardèche du Nord !

 

On récupére nos dossards sans trop s'attarder, jusque le temps de saluer Dawa Sherpa et l'inviter au prochain Trail des Reculées puis direction le caveau de dégustation des produits régionaux. Fromage de chèvre, charcuterie accompagnés de vins locaux, un bon ravitaillement pour aujourd'hui. Pas le temps de souffler, nous sommes attendus au camping pour le repas du traileur : poulet, pâtes et un succulent gâteau aux chataîgnes pour finir. La nuit sera courte et froide dans le bungalow, la bise (ou le mistral) n'a pas arrêter de souffler. 7H00, tout le monde est sur le pont pour rallier la ligne de départ : Philippe, Laurent, Patrick, Pierre, Michel, Robert et moi-même. Nous ne sommes pas seuls - presque 1500 traileurs avec pour certains la question du jour, 57 ou 34 ? En effet, sur le parcours, on a encore le choix de modifier sa distance. Pour moi, la question ne se pose même pas et encore moins quand on découvre les premiers kilomètres : un peu de course, beaucoup de marche, ça grimpe dès le début pour atteindre les 1000 mètres d'altitude assez rapidement. Dans ce monde, difficile de courir ensemble et de se répérer. J'en prends plein les yeux en tutoyant la forteresse abandonnée à mi-parcours. Mais déjà, ça remonte pour atteindre le seul ravitaillement. Ouf, 2,3 sucres, du chocolat (oui, même en courant !) et ça repart mais ça monte toujours jusqu'aux éoliennes qui ont bien du travail aujourd'hui ! Enfin, au 29ème km, apparaît la séparation entre les 2 parcours, pour moi, ce sera la descente sur la ligne d'arrivée. Pas pour Michel, ni Robert qui continueront avec aisance.

Une dernière petite côte pour humer l'odeur du boeuf à la broche qui cuit depuis des heures et surtout faire un petit coucou à mes deux filles venues m'encourager et hop, c'est l'arrivée. Une douche, un bon repas et nous rejoignons le camping, fourbus mais heureux d'avoir vécu un beau moment de partage. La soirée à 15 dans un bungalow, autour de spécialités locales et jurassiennes finira de rendre cette sortie des plus sympathiques.

Etaient présents : Alain et Janine Gras, Jean-Bernard et Nicole Emonin, Robert et Mme Bourgeois, Philippe Rubin, Michel Duboz, Laurent Cary, Pierre Robelin, Patrick Janody, Bertrand Forget, Amélie et Mathilde.

si vous voulez connaître nos résultats, merci d'aller sur le site du trail Ardéchois, www.trailardechois.fr

Retour sur...le Trail des Cabornis (69) - 9 mars

Alors que d'autres testaient leur vitesse de pointe à Bourg ou à Bletterans, Philippe et Bertrand prenaient la direction de Chasselay, petite ville située au nord de Lyon. L'arrivée bien en avance nous permettait de déposer des plaquettes pour le trail des Reculées. La table était déjà bien fournie. Les traileurs ne savaient plus où donner de la tête entre toutes ces propositions. Je commençais à faire la promo de notre course, pas de chance, c'est un jurassien de Saint-Claude venu faire le 40 km. Pour nous, ce sera le 23 ou 25 ou 20 ou 22, en fait on en sait rien, il paraît que c'est une surprise. Comme c'est une surprise pour nous organisateurs d'épreuve de voir des ptiots de 12 ans faire la circulation...

Pas le temps de réfléchir, que déjà ça monte, le peloton de 1000 coureurs s'étirent, s'étirent. De vraies montagnes russes ici, entrecoupées de quelques parties en bîtume (un peu trop à notre goût). Je lâche les chevaux dans une descente assez technique au point de perdre de vue Philippe que j'attends au ravito du 13,5 km. Il m'apprends que sa cheville a tourné dans cette fameuse descente et qu'il souffre le martyr. On en profite pour enlever une épaisseur et bien se désaltérer, le soleil de printemps commence à frapper fort. Et ça remonte, et ça redescend...plus ou moins longues, plus ou moins pentues, les côtes se succédent toujours entrecoupées de bitûme. Une gentille bénévole nous informe qu'il ne reste plus que 3 kilomètres...de descente. Ouf, le temps encore de se taper le genou contre un tronc d'arbre et les rues de Chasselay nous accueillent. Moins de 3 heures pour faire 22 km ou 23 ? Une bonne douche réparatrice au stade avant le repas et c'est le retour dans le Jura pas spécialement conquis par ce trail pour urbains !

Retour sur...le Trail de Brochon (21) - 8 février

4 courageux au départ du trail nocturne de Brochon. Philippe, Denis, Bertrand et Sophie qui inaugurait là sa frontale. Un parcours de 15 km en passant par les vignes puis en grimpant sur le plateau dominant la plaine dijonnaise. Les chemins boueux à souhait nous rendaient la course plus difficile que prévue. Mais quel bonheur de se perdre dans la forêt en pleine nuit... Denis en terrain connu prenait une belle 19ème place, déjouant tous les pièges de ce parcours bien agréable. Philippe en moins de 100 minutes puis Sophie accompagnée par Bertrand rejoignaient la ligne d'arrivée, crottés mais enchantés par cette virée nocturne. Une bonne soupe, du fromage et un bout de gâteau préparé par Sophie terminaient formidablement bien la soirée.

 

l'Oxytrail aux Rousses - 11 janvier

Merci aux organisateurs et aux nombreux coureurs accueillis sur notre stand !

Retour sur...le Nouvel An à Zürich

Les 4 Z'allumés de Zürich !

Il fallait être fou pour passer son réveillon du nouvel an à Zürich pendant que d'autres étaient bien au chaud au milieu des canapés ! Partis tôt le matin, nous étions finalement 4 (Patrick, Philippe, Florent et Bertrand) à partir au pays du chocolat et des banques. Arrivés à Zürich vers 14 heures, on prend la direction de Schierren, lieu de départ des courses. Personne, nobody, niemann. Rien, quelques barrières posées ici et là mais personne en vue. On se demande si la course n'a pas déjà eu lieu ! Pour en avoir le coeur net, on se dirige au centre ville pour aller piocher des infos à l'Office du Tourisme. 

Une belle ballade à travers les ruelles typiques et les quais de la ville où l'on perçoit les Alpes en fond d'écran. Des stands de saucisses, des bars à bière et du monde en pagaille. On se doute qu'il se trâme quelque chose ici ce soir. Malheureusement, ça ne sera pas pour nous ! L'hôtesse de l'officie du tourisme nous confirme qu'il y a bien une course ce soir avec départ à minuit de Schierren. Nous retournons donc sur nos pas et là, pas de doute, nous sommes accueillis par les bénévoles qui nous dirigent vers les parkings. Nous serons la première voiture ! Il est 19 heures, ça s'excite un petit peu; nous arrivons à prendre nos dossards (45 € quand même + 18 € pour le tee-shirt de la course....et + 9 € pour la bouteille baptisée Champagne qui en fait est une bouteille de 20 cl de vulgaire pétillant italien!).

Un plat de pâtes englouti et c'est la longue attente avant le départ. Heureusement, la voiture louée chez Europcar, non seulement avait la vignette d'autoroute suisse mais aussi les sièges chauffants. Bien pratique pour patienter de 20 à 24 heures dans le froid suisse. 

Ça y est, minuit approche. La tension monte, nous arborons fièrement les nouvelles tenues du club. Quelques français sont là aussi pour vivre cet événement : passer l'année en courant ! Les marathoniens s'élancent (ils sont une centaine) puis c'est à notre tour. Il est minuit et dix minutes et depuis plus d'une heure maintenant, Zürich est plongé dans un vacarme étourdissant de feux d'artifice. Pendant les 114 minutes que nous allons mettre pour boucler les 2 tours de notre semi, ce sera ininterrompu.

Plein les yeux avec les frontales, plein les oreilles et plein les jambes, la douche est la bienvenue aussi pour Patrick qui ne parlant pas Allemand et se "sentant bien" fera 3 tours !

Il est 3 heures du matin, fourbus, nous décidons de rentrer direct en France. Une petite halte sur une aire d'autoroute pour rêver une dernière fois à cet incroyable événement et c'est le retour au bercail.

ALL NIGHT TRAIL - 1

Nous étions une douzaine ce samedi 30 novembre au départ du Parc des Bains à affronter la nuit à la lueur de la frontale (enfin...quand les piles fonctionnaient !) pour rejoindre Baume les Messieurs. 

Superbe, magique, même si nos esprits étaient mobilisés par la recherche de la meilleure trajectoire entre les plaques de verglas et les cailloux enneigés.

Un bon vin chaud au Marché de Noël de Baume et le retour s'effectuait à la foulée de chamois.

Avant le départ...tout équipé !

 

 

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu